L’argent colloïdal est un produit de plus en plus courant, notamment dans les foyers qui souhaitent mettre à profit des techniques naturelles afin de pallier à certains problèmes. Même s’il n’est pas encore le produit le plus populaire, sachez que cette solution peut être une bonne alternative à certains autres produits que nous utilisons dans notre quotidien. Pour vous faire une idée, voici l’essentiel des informations à connaître à propos de ce produit.

L’argent colloïdal et son utilisation au fil des siècles

L’utilisation de cette solution ne date pas d’aujourd’hui, bien au contraire. Lorsque l’on se focalise sur les origines de cette substance, on constate qu’elle était mise à profit il y a déjà plusieurs siècles, si ce n’est plusieurs millénaires. On retrouve les premières traces de cette utilisation au cours de l’Antiquité. À cette époque, Alexandre le Grand s’était équipé de nombreuses plaques en argent dans le but de soigner les plaies que pourraient présenter les soldats pendant les différentes batailles menées. On utilisait notamment l’argent dans le but d’éviter l’infection des plaies et de favoriser leur cicatrisation. Quelques siècles plus tard, l’argent commença à être utilisé pour d’autres choses, comme notamment pour pouvoir contenir de l’eau tout en la gardant potable. On retrouve également des traces de l’utilisation de ce métal pour favoriser la conservation des vins. C’est d’ailleurs à ce moment-là que l’on a pu constater que, au contact de cette boisson, des particules d’argent se détachaient afin de former une solution que l’on peut apparenter à de l’argent colloïdal.

Pour retrouver le premier usage interne de ce produit, il faudra attendre la fin du 10ème siècle au moment où un médecin persan du nom d’Avicenne décida d’en ingérer sous forme de pilule. Dans ce comprimé, il était possible de trouver de la poudre d’argent. Selon les dires de l’époque, cette prise en interne avait pour objectif de purifier le sang. Les recherches qui se firent dans les années suivantes vinrent mettre en lumière que l’argent avait la capacité de lutter contre les microbes.

À cette même époque, on retrouve également une trace importante de l’argent colloïdal dans une autre partie du globe, plus précisément en Asie. La médecine traditionnelle chinoise commence à utiliser l’argent afin de pallier à des problèmes tels que les infections, les blessures ou bien encore la fièvre. Dans cette même optique, ce métal fut utilisé afin de créer les aiguilles d’acupuncture dans le but de pratiquer cette discipline sans pour autant risquer le développement d’infections chez le patient.

Pour avoir les premières vérifications scientifiques de l’efficacité de l’argent colloïdal, il faudra attendre la fin du 19ème siècle. Ce sont des chercheurs allemands qui ont mis en lumière les propriétés anti-infectieuses de ce produit. À cette même époque, les maladies vénériennes touchaient un grand nombre de personnes et l’argent fut donc utilisé afin de lutter au maximum contre ces troubles.

Les bienfaits de l’argent colloïdal

Pour comprendre les bienfaits de l’argent colloïdal, il faut se pencher d’un peu plus près sur son fonctionnement. Concrètement, cette substance est constituée de particules si fines qu’elle est en mesure de traverser notre peau et de venir donner un coup de pouce à notre système immunitaire. Dans les faits, cette substance aura la possibilité d’atteindre un virus, un champignon ou bien encore d’autres agents pathogènes unicellulaires. Une fois atteint, l’argent colloïdal viendra le rendre inactif et le détruire. À la suite de cela, notre organisme éliminera l’élément à la cause du problème.

S’il fallait faire la liste des bienfaits de l’argent colloïdal, il est évident que ses propriétés antibactériennes arrivent au sommet de la liste. Ce produit arrive à se distinguer des antibiotiques car il n’est pas en mesure de provoquer une résistance de notre organisme ou bien d’engendrer une immunité chez les organismes qu’il sera amené à détruire.

De nombreuses personnes utilisent également l’argent colloïdal pour les bienfaits qu’il peut avoir sur la peau. Il est notamment possible d’en mettre chez les personnes qui souffrent de brûlures, de candidose ou bien encore de parodontites. Cette solution miracle a également eu de très bons résultats en ce qui concerne le traitement de la teigne. D’autres maladies pourront également être traitées comme par exemple l’eczéma ou bien encore le psoriasis. Pour aller plus loin, sachez également qu’il est en mesure de venir soigner des maladies telles que les otites ou les conjonctivites.

Les spécialistes qui se sont penchés avec précision sur ce produit ont également mis en avant le côté antiviral de cette substance. Dans certains cas, il a même été constaté que l’argent colloïdal pouvait réduire l’activité du VIH chez les patients séropositifs. D’un point de vue anti-inflammatoire, ce produit n’est pas non plus en reste puisque des chercheurs ont mis en avant que l’argent colloïdal était en mesure de réduire les inflammations tout en stimulant notre organisme et en accélérant les processus de guérison. Cela implique notamment que ce produit est en mesure de prendre le rôle de traitement préventif contre la grippe et le rhume.

On retrouve également quelques vertus de l’argent colloïdal au niveau respiratoire avec notamment une efficacité certaine sur des problèmes tels que la bronchite et la pneumonie. Pour ce genre de cas, il est d’ailleurs possible d’utiliser différents dispositifs d’administration : la voie interne ou bien encore les inhalations. Ce dernier procédé permet notamment de faire parvenir les particules d’argent jusqu’aux poumons de la façon la plus rapide et la plus efficace possible.

Face à ce nombre important de vertus, il est donc normal de vouloir s’aider de l’argent colloïdal au quotidien. Il est conseillé de privilégier une concentration située entre 5 et 25 ppm pour avoir un produit optimal entre les mains.

Aussi, on nous demande souvent quelle concentration utiliser, et quelle posologie. Il est recommandé d’utiliser du 15 ppm pour les usages internes et du 25 ppm pour les usages externes. Pour information, sachez qu’il existe également sur le marché des produits que l’on nomme or colloïdal et cuivre colloïdal.