Les solutions d’argent colloïdal sont proposées sous deux variantes : celles de 10ppm et de 100ppm. Les consommateurs ont généralement du mal à choisir car sans connaissances scientifiques, il leur est ardu de faire un choix adéquat pour un résultat idéal.

La concentration d’une solution d’argent colloïdal n’est pas un critère d’efficacité

Le PPM est l’unité de mesure de l’argent dans une solution d’argent colloïdal (parties par million). Elle est utilisée pour les concentrations infimes. Autrement dit, 1ppm désigne pour 1 litre d’eau, 1 milligramme d’argent.

Cependant, a l’opposé de ce qu’on pourrait croire, une préparation fortement concentrée n’est pas nécessairement efficiente.

Ce qui importe effectivement ici, ce n’est pas la dose d’argent dans la solution mais le mode de dissolution de celle-ci. Une préparation efficiente doit contenir des molécules les plus microscopiques pour mieux agir dans tout le corps humain.

Cependant, on a montré que plus la présence d’argent est forte dans la solution, plus ils ont tendance à s’agglutiner d’où la perte en efficience de la solution. D’où la préférence d’avoir une  solution peu concentrée.

Nous parlons ici bien entendu de la préparation d’argent <<électrocolloïdal>>, plus précisément obtenue par une méthode appelée l’électrolyse.  L’électrolyse est un processus par lequel quelques éléments, notamment l’argent sont dissociés. Ce procédé est globalement admis comme étant un processus de production de solution de qualité élevée.

Le choix de la concentration peut s’effectuer selon l’usage souhaité

L’argent colloïdal est souvent utilisé pour curer les maladies des plus minimes jusqu’aux plus sérieuses. Il peut aussi soigner les certaines maladies de la peau.

Généralement, une préparation concentrée est adaptée à un usage cutané. Il est recommandé d’utiliser une solution à faible concentration pour un usage par voie orale ceci pour permettre aux molécules d’agir sur l’organisme.

Réellement, une préparation d’argent colloïdal est, d’après les expériences, efficiente dès 5ppm. Apres 20ppm, le risque de condensation des molécules est important. La moyenne des deux concentrations, donne une solution stable et optimale. Raison pour laquelle il est recommandé, pour un usage interne, d’utiliser une solution à 15ppm.Cette solution apporte à l’organisme, des molécules d’argent d’une taille adéquate et assez nombreuses pour lutter contre les microbes.

Il faut retenir que l’efficience de l’argent, dépend des agents pathogènes qu’il doit affronter ou du niveau d’avancement de la maladie. Les infections bénignes sont généralement plus faciles à soigner.

L’effet de la solution dépend aussi des personnes. Certaines personnes pourraient la trouver efficace tandis que d’autre non. Apres tout, l’usage de  l’argent colloïdal est dans un but sanitaire et en vue de résultats optimaux.