Note

Qu’est-ce que l’argent colloïdale ?

Tout d’abord qu’est-ce qu’un colloïde… ?

Le terme colloïde vient du grec « kolla »qui signifie  » une colle ».

Les colloïdes sont des matériaux divisés constitués de particules, gouttelettes ou plus généralement de petits objets suspendus dans un milieu continu. Les colloïdes sont des particules infiniment petites, jusqu’à 2000 fois plus petite qu’une cellule vivante.

L’état colloïdal est un état naturel. Dans tous les milieux vivants, l’eau se présente sous la forme colloïdale ; et pour que l’organisme puisse absorber et utiliser les minéraux, il doit être à l’état colloïdal, cependant, notre sang est à l’état colloïdal.

ET L’argent colloïdal….. ?

N’est qu’une simple suspension de particules d’argent microscopiques dans de l’eau ultra pure….rien de plus !!

L’argent colloïdal est révéré comme l’un des remèdes naturels les plus efficaces pour prévenir et soigner de nombreuses maladies. Antibiotique « miraculeux », remède naturel et universel, il est capable d’agir efficacement contre : germes, virus, fungi ou parasites.
L’argent Colloïdal n’est pas un composé chimique contenant de l’argent, mais l’argent métallique pur des groupes sub-microscopiques tenu en suspension dans l’eau pure par une infime charge électriquequi extrait des ions et des particules de cette électrode d’argent pur. L’argent électro-colloïdal ainsi obtenu est en même temps colloïdal et ionique et très souvent 85% ionique et 15% particulaires.

Selon l’étude faite par le Dr Robert Becker(Syracuse University, New York), auteur de The Electric Body (1985),  sur le mécanisme par lequel les ions d’argent régénèrent les tissus, il arriva à la conclusion suivante :

 » Les ions d’argent forment un complexe avec les cellules vivantes autour de la blessure pour produire des cellules-souches immédiatement convertibles. Le résultat net de cette conversion est que les cellules-souches fournissent toutes les composantes nécessaires à la restauration complète de toute structure atomique ».

Il ajoute aussi que : «L’argent tue même les souches résistances aux antibiotiques et stimule la cicatrisation de la peau ».

Tombé dans les oubliettes après l’invention des antibiotiques de synthèse, il fait un retour en force depuis que ces derniers semblent en passe de perdre la guerre contre l’infection. Le développement de l’utilisation des antibiotiques a eu pour conséquence de faire apparaître des virus, germes et bactéries mutantes résistant aux antibiotiques.

Aux États-Unis, l’organisme fédéral de santé (CDC) a estimé récemment que la résistance des bactéries aux antibiotiques faisait chaque année « au moins 23 000 morts », à peu près autant que les morts par armes à feu.

En France, le Dr Patrice Courvalin qui dirige l’Institut Pasteur,  pense qu’il s’agit d’un problème « majeur », en expliquant que : « Le problème n’est pas seulement de ne plus pouvoir traiter une maladie, mais de devoir un jour tirer un trait sur 20 à 30 ans de progrès médical ».

En prenant référence aux communications scientifiques, l’argent colloïdal peut se rapprocher de l’action d’un antibiotique à large spectre, sa présence régule un enzyme agissant localement contre les bactéries, les champignons et les virus en y installant une résistance externe. Par-là, ces organismes deviennent inactivés dans un temps de contact d’environ 6 minutes, parfois moins. Tel que vérifié par le laboratoire médical de l’UCLA, ils régressent dans leur cyclo-génie, puis meurent.

 

Utiliser l’argent colloïdal, pourquoi et comment ?

L’argent colloïdal Vs les antibiotiques ?

L’argent colloïdal est  l’alternative thérapeutique, qui a existé depuis les temps anciens. Tombé dans les oubliettes, il fait un retour en grâce, depuis l’apparition de nouvelles souches de bactéries résistantes aux antibiotiques.

Ce remède naturel et « miraculeux » détruit efficacement les bactéries pathogènes; tout en n’affectant pas les bonnes bactéries dans les intestins ou les cellules des mammifères. Les rapports sur l’efficacité des colloïdes d’argent, en comparaison avec des antibiotiques normales, semblent encore à remettre en cause pourquoi l’argent est tellement plus efficace, réalisant souvent une guérison en quelques heures, lorsque les antibiotiques puissants peuvent prendre des jours ou des semaines.

Il y a un certain nombre de raisons pourquoi l’argent colloïdal semble avoir beaucoup plus d’efficacité que les antibiotiques normaux. En voici quelques-unes:

  • L’argent colloïdal est chargé positivement; la plupart des antibiotiques ne portent pas une forte charge positive. Cela fait que les particules d’argent dénichent pratiquement et détruisent les organismes pathogènes, au lieu d’avoir tout simplement de se déplacer jusqu’à ce qu’ils arrivent à tomber sur un organisme pathogène par hasard.
  • – L’argent détruit immédiatement l’organisme pathogène en l’oxydant. Les antibiotiques n’affectent pas du tout les virus et pour les bactéries, tueront seulement les bactéries quand ils essayent de se diviser (les antibiotiques de type de pénicilline) ou empêcheront l’organisme pathogène de se diviser (les antibiotiques de type tétracycline). Dans le premier cas, il peut prendre plusieurs jours avant que la bactérie essaie de se diviser; et dans le deuxième cas, la bactérie n’est pas tuée du tout, mais seulement empêchée de se reproduire. Dans les deux cas, le système immunitaire doit s’occuper de la plupart ou tous les organismes pathogènes. Avec l’argent, ils sont catégoriquement tués tout de suite.
  • L’argent est un catalyseur. Ainsi, aussitôt qu’une particule d’argent a oxydé un organisme pathogène, celui-ci perd sa charge négative et dérive. La particule d’argent est alors libre pour attaquer un autre organisme pathogène. Les antibiotiques se joignent habituellement avec l’organisme pathogène et pour chaque organisme pathogène détruit; une particule ou molécule de l’antibiotique est épuisée.

Comment utiliser l’argent colloïdal ?

La solution d’argent colloïdal peut être utilisée de plusieurs manières, selon la localisation de l’affection à traiter : orale (ingérée ou bue); inhalée sous forme de vapeurs très fines (par brumisateur d’oxygène); sous forme de clisme; au niveau vaginal, pulvérisée localement ou ajoutée aux lavages; sous forme de collyre pour les yeux, les oreilles ou le nez ou appliquée topiquement, sur la peau (à l’aide d’une bouteille en verre avec pulvérisateur ou avec des bandages trempés dans la solution).

La dose dépend du but poursuivi. Pour l’entretien général de la santé, ainsi que pour renforcer le système immunitaire il suffit d’utiliser 3 à 5 cuillérées par jour, dose considérée comme « nutritive ».

Dans le cas de certaines affections plus sévères et de maladies chroniques, la dose doit être adaptée selon la réaction de l’organisme, sous la conduite d’un médecin compétent.

Dans le traitement des maladies graves, il est très utile de se servir d’un énergisateur d’eau avec des ions d’argent et d’un brumisateur d’oxygène pour vaporiser la solution d’argent colloïdal, à l’aide de laquelle ont été obtenues des guérisons miraculeuses.